Musichorales 2018: retour aux sources

En juillet 2018, pour sa 6° édition, Musichorales est revenu à ses sources. C’est en effet à La Rochefoucauld qu’en 2010, le festival Musichorales est né à l’initiative d’Emmanuel Faure, et grâce à la rencontre avec l’orchestre des Cordes d’Argent. Le concert de clôture du 23 juillet 2010,  dans la cour du château de La Rochefoucauld,  est resté dans toutes les mémoires. L’année suivante, en  2011, ce fut, toujours à La Rochefoucauld,   la production de Dogora, en présence du compositeur, Etienne Perruchon… Ensuite, le projet a essaimé, repris par des chorales amies: à Chateauneuf-la-Forêt (en Limousin) en 2015 et 2016, à Chaussin (Jura) en 2017.  Et donc en 2018, retour à La Rochefoucauld, pour une édition, joyeuse, festive et, bien entendu,  originale.

Une semaine de partage et d’amitié

Car Musichorales, c’est d’abord une ambiance! Au fil des années, les chorales fidèles se retrouvent autour de l’orchestre des Cordes d’Argent, et entretiennent  leur lien d’amitié entre elles, et avec notre cher «Sacha» Afanasyev, et sa famille ! Retrouvailles, mais aussi  accueil chaque année de nouvelles chorales, de nouveaux choristes, pour cette semaine de musique en commun.  60 choristes charentais ont ainsi participé  à l’édition 2018.  Au total près de 150 choristes se sont retrouvés, venant de 18 chorales de toutes régions, et ils ont pris le temps de la rencontre et de la fête: dès le 14 juillet,   la soirée d’ouverture a donné le ton: sourire, amitié et qualité  à l’Espace «Tardoire», avec le «Jazz Parant swing trio»… La finale de Coupe du monde football, le lendemain, partagée  avec nos amis russe fut bien sûr un grand moment..

Au milieu de la semaine,   la soirée de «tous les talents» , innovation de Musichorales 2018, proposé un bel  échange de musique, d’humour et d’émotion, avec le chant et la guitare de François, la cornemuse de David, la «pince à linge» d’Etienne et Anne-Marie, et  tous les autres… Un grand moment lorsque  Sacha, notre chef d’orchestre a chanté, plein d’émotion,  une belle mélodie russe accompagné par son orchestre….

Un beau parcours musical

Mais, Musichorales, c’est aussi – et surtout- de la musique… et du travail! trois jours de répétitions intenses. Chaque matin,  on pouvait croiser dans les rues de La Rochefoucauld les 130 choristes en route vers leurs divers lieux de répétitions.  Et l’après-midi, c’est avec l’orchestre que tous se retrouvaient  dans le magnifique cadre des Carmes… Un grand merci, à ce propos, aux responsables de pupitres (Odile, Jacqueline, François et Marie-Noëlle), et aussi  à  Nikita, qui fut un assistant et maître des chœurs attentif, rigoureux… et efficace !

Originalité de cette année : l’arrivée de l’orgue dans le dispositif musical.    Musichorales 2018 a en effet bénéficié  du talent et de la disponibilité de Frédéric Ledroit, organiste et compositeur. Compositeur d’œuvres majeures (Requiem,  Passion selon Saint Jean, et bien d’autres) Frédéric Ledroit est charentais et titulaire des grandes orgues de la cathédrale d’Angoulême. Il est fier à juste titre de son orgue qui suite à une  rénovation remarquable est aujourd’hui  un des plus modernes instruments de France. Concertiste, il se produit dans la mode entier : en 2017, par exemple, il inaugure, au cours d’une tournée en Chine, l’immense orgue du théâtre de Nankin. C’est dire si sa participation amicale aux trois concerts de  Musichorales 2018 a été précieuse !

Le festival a ainsi  proposé  deux concerts dans la  Collégiale de La Rochefoucauld archi-comble, et s’est terminé à la Cathédrale d’Angoulême, au pied des grandes orgues . Les 130 choristes, l’orchestre « les Cordes d’Argent, et Frédéric Ledroit ont offert , sous la direction de « Sacha » Afanasyev, un programme musical éclectique et l’ont partagé  avec un public enthousiaste…

On ne peut tout citer : mais on n’oubliera  pas «l’introît» du Requiem de Jenkins, et  la belle «Messe brève» de Léo Delibes, dans l’adaptation à 4 voix de Jacqueline Franco, le dialogue de l’orgue  et de l’orchestre  (Vivaldi, Mozart…),   le programme varié et la prestation  toujours remarquable des Cordes d’Argent !

Merci à Sacha !

Ce fut une belle semaine….  grâce aux partenaires locaux : les sponsors, et les commerçants annonceurs,  la municipalité de la Rochefoucauld qui a fourni des salles et mobilisé ses services techniques à plusieurs reprises, le théâtre des Carmes, qui nous a accueilli dans ces locaux pour des conditions d’accueil et de travail idéales, le Centre hospitalier de La Rochefoucauld, qui nous a permis de bénéficier des excellents repas de sa cuisine centrale. Ce fut aussi, évidemment,   le résultat du travail d’une année d’une équipe d’organisation épatante….  Pleine de talents et d’idées, et qui a permis un déroulement de la semaine fluide, tranquille et joyeux… et pourtant que de travail pour l’accueil, les installations et le transport pour l’aménagement des lieux de concerts, sans oublier la sympathique et compétente équipe des 15 jeunes qui ont géré la préparation et le service des repas : leur sourire n’a pas été pour rien dans la réussite de Musichorales 2018 !

Leave a Comment